QUELQUES FUSEES DIVERSES ET ACCESSOIRES

English version


Fusée Russe
FUSEES D'AUTRES NATIONS ENGAGEES EN 14-18

Fusées Russes de la Grande Guerre
Fusée percutante de type 6 GT
Fusée à double effet de 22 secondes
Fusée à double effet de 30 secondes
Fusée à double effet de 45 secondes

Fusées Austro-Hongroises de la Grande Guerre
Fusée Autrichienne M 99
Fusée Autrichienne M 5
Fusée Autrichienne M 8

Fusées Italiennes de la Grande Guerre
Tableau des fusées Italiennes et coupes
Fusée à double effet pour canon de 65 de montagne

Fusées Turques de la Grande Guerre
Fusée Turque à double effet

FUSEES D'AUTRES CONFLITS
Fusées à temps ou a double effet US WW2
Fusée Tchèque WW2 pour obus de 105 et de 150 mm

BOUCHONS ET ACCESSOIRES
Bouchon avec trou pour boucle de transport
Bouchon Allemand en zamac
Bouchon Allemand Synthetique
Bouchon aplati
Bouchon avec boucle de transport
Bouchon plat Anglais
Bouchon adaptateur Anglais
Bouchon Français de 90mm
Bouchon Italien pour obus de 40mm

RETOUR AU MENU PRECEDENT


Fusées d'autres nations engagées en 14-18

Fusée double effet Turque


Sur d'autres théatres d'opérations, des nations diverses ont utilisé de nombreuses fusées, dont les principes sont souvent très similaires de ceux exposés dans les sections précédentes.

Inutile de préciser que trouver de la documentation sur ces pièces est encore plus rare que pour les nations 'classiques' du front de l'ouest. Les descriptions accompagnant ces quelques pièces pourront donc vous paraître bien superficielles en comparaison de celles incluses dans les pages sur les autres nations.






Fusées Russes de la Première Guerre


Fusée 6 GT
Fusée percutante de type 6 G.T.

Comme toutes les nations combattantes, la Russie avait développé son propre systême de munitions, en ce inclus des fusées. Je possède peu de données sur cette fusée percutante Russe type 6 GT. Un examen sommaire du plan d'époque montre un système d'armement par masselotte et agrafe, ainsi qu'un ressort de sureté. Il semble qu'à l'arrivée au but l'amorce soit projetée vers le rugueux fixe, au centre du détonateur.

Le peu de compréhension que j'ai du Russe écrit en Cyrillique semble montrer que ces fusées étaient montées entre autres sur les obus explosifs des :
  • canons de 6 pouces (152.4 mm) 190 pouds M 1877
  • canons de 6 pouces (152.4 mm) 120 pouds M 1877
  • obusiers de 6 pouces (152.4 mm) M 1909
  • obusiers de 6 pouces (152.4 mm) M 1910


Un détail intéressant au sujet de l'exemplaire présenté ici est qu'il a été observé en Champagne, et donc qu'il est une preuve matérielle de l'utilisation par les Allemands sur le Front de l'Ouest de pièces et munitions d'artillerie capturées sur le Front de l'Est.


Fusée percutante de type 6 GT.
Fusée percutante de type 6 GT. Corps en acier et laiton
Fusée percutante de type 6 GT. Vue de face
Fusée percutante de type 6 GT. Cette fusée a été observée à Massiges (Champagne) et est donc une preuve de l'utilisation en France par les Allemands de l'utilisation de canons de prise Russes.
Fusée percutante de type 6 GT. Schéma d'époque
Fusée percutante de type 6 GT. Données techniques en cyrillique - des traducteurs seraient bienvenus...



Retour en haut de page

Fusée de 22 secondes P ou G
Fusée à double effet de 22 secondes en aluminium (campagne ou montagne)

Développée avec l'aide de la Société Française Schneider, cette fusée à double effet (temporisée et percutante) était le mebre le plus abondamment produit d'une famille de fusées de forme similaire de 22, 30 et 45 secondes. Malgré son appellation Russe de 'Fusée à double effet de 22 secondes en aluminium', les deux disques rotatifs ainsi que le corps et la base étaient tous en aluminium mais sa coiffe supérieure était réalisée en laiton.

Sous le 'chapeau chinois' en tête de fusée était abrité le systême inertiel concutant, très classiquement fait d'un bloc mobile porte-amorce et d'un rugueux fixe seulement séparés par un ressort de sécuruté et une feuille de métal mou. Ce système permettait d'allumer la piste de poudre compressée du dispositif temporisé, au départ du coup. Les pistes circulaires étaient situées dans les deux disques, celui du haut étant fixe et celui du bas mobile. Le disque mobile était gradué de 0 à 140 unités de distance (valeur inconnue) par pas de 1 unité, mais il pouvait aussi être positionné sur une marque 'yD' pour un comportement purement percutant.

Le systême percutant était situé dans la queue de la fusée. Il était également de type classique, avec une masselotte mobile porte-amorce et un rugueux fixe, séparés par un fort ressort de sécurité. Le systême d'armement était composé d'une pièce de sureté qui prévenait au repos tout contact entre le rugueux et l'amorce, et qui se masquait au départ du coup sous l'effet des forces d'inertie en comprimant un faible ressort de sureté, et restait ensuite dans cette position grâce à des agrafes. Le systême percutant pouvait être activé soit sous l'action de l'explosion d'une chambre à poudre située derrière le rugueux et projetant celui-ci vers l'amorce lorsque la fusée fonctionnait en mode temporisé, et dans tous les cas à l'impact sur une cible sous l'action des forces d'inertie.

Les schémas d'époquent semblent montrer que les trous situés sous le 'chapeau chinois' servaient également d'échappement pour les gaz de combustion des syst^mes concutants et fusants.

Cette fusée à double effet de 30 secondes existait sous deux versions : la version 'P' était dédiée aux canons de campagne ('p' pour 'polevaya' - campagne - en russe), et la version 'G' aux canons de montagne ('g' pour 'gornaya' - montagne). C'était la fusée à double effet usuelle pour les obus des canons de 3 pouces de différents types :
  • Canons de campagne de 3 pouces (76.2mm) M 1902 Putilov-Schneider
  • Canons de montagne de 3 pouces (76.2mm) M 1904 Obuchov mountain guns
  • Canons de montagne de 3 pouces (76.2mm) M 1909 Putilov-Schneider
  • Canons de montagne de 3 pouces (76.2mm) M 1910


Fusée Russe à double effet de 22 secondes.
Fusée Russe à double effet de 22 secondes, vue des graduations du disque inférieur mobile
Fusée Russe à double effet de 22 secondes, zoom sur le 'chapeau chinois'
Fusée Russe à double effet de 22 secondes, exemplaire en parfaite condition vue sur le site d'enchères 'Delcampe'
Fusée Russe à double effet de 22 secondes.
Fusée Russe à double effet de 22 secondes.
Fusée Russe à double effet de 22 secondes.
Fusée Russe à double effet de 22 secondes, schéma d'époque
Fusée Russe à double effet de 22 secondes, données techniques - des traducteurs seraient bienvenus...



Retour en haut de page

Fusée de 30 secondes
Fusée à double effet de 30 secondes en aluminium et laiton

Fusée Russe en aluminium et laiton, à double effet à deux plateaux, avec graduations de 0 à 30 secondes par pas de 0,2 secondes. Indications en cyrillique 'yD' et 'K', coiffe supérieure caractéristique avec son 'chapeau Chinois' qui abritait la tige du percuteur, munie d'un trou pour y insérer la goupille de sécurité.

Ma modeste compréhension des plans dont je dispose (avec explications en russe cyrillique !) me laisse penser que cet orifice servait également d'échappement pour les gaz de combustion du mécanisme de percussion.

Fusée a double effet de composition classique, initialement conçue en France. Le mécanisme pyrotechnique concutant, avec masselotte a tige bloquée par une goupille de sécurité, porte la charge d'amorce allumée au départ du coup par un rugueux fixe. La flamme est dirigée vers un système fusant a deux plateaux, puis a la charge située dans la queue. Cette charge peut également etre déclenchée a l'arrivée du coup par un systeme percutant classique logé dans la queue.

Le cône de raccord monté sous l'un des exemplaires ci-contre laisse supposer que cette fusée pouvait équiper des obus de calibre supérieur à 95 mm.

Je ne connais pas la liste exhaustive des calibres des projectiles qui utilisaient cette fusée, mais elle était entre autres montée sur les projectiles des :
  • canons de batterie de 42 lignes (106.7mm) M 1877
  • canons de siège et de forteresse de 42 lignes (106.7mm) M 1877
  • canons de 6 pouces (152.4mm) 120 pouds M 1877
  • canons lourds de 6 pouces (152.4mm) 190 pouds M 1877


Un des exemplaires présentés sur ce site a été monté en encrier souvenir de tranchées, mécanisme intérieur retiré, ajout d'une charnière et montage sur un socle en marbre.


Fusée Russe à double effet de 30 secondes.
Fusée Russe à double effet de 30 secondes
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, charnière ajoutée pour montage en encrier
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, détail des inscriptions en cyrillique
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, vue du dessus
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, montage en encrier sur socle de marbre
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, vieil exemplaire vu sur un champ de bataille du front est
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, vieil exemplaire vu sur un champ de bataille du front est, démonté
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, schéma d'époque
Fusée Russe à double effet de 30 secondes, caractéristiques techniques - des traducteurs seraient bienvenus...



Retour en haut de page

Fusée de 45 secondes
Fusée à double effet de 45 secondes en aluminium

L'ultime variante de la série des fusées Russes à double effet était née du besoin d'accompagner l'augmentation de la portée des armements. Le temps de vol offert par la fusée de 30 secondes était jugé insuffisant, et une augmentation de 150% fut permise par l'introduction de ce nouveau modèle. Afin d'atteindre cette valeur, le 'Fusée à double effet de 45 secondes en aluminium' se vit dotée d'un disque supplémentaire, en faisant une fusée à double effet à 3 plateaux. Grâce à ce nouveau dispositif, la portée des canons de 152 mm put être portée de 5700 à 7800 mètres avec des obus shrapnell (qui représentaient 30% des stocks de munitions).

Les organes internes et les principes de fonctionnement de la fusée de 45 secondes étaient pratiquement identiques à ceux de la fusée de 30 secondess, en ce compris la présence de la double goupille de sécrité (pour le systême concutant et pour le système percutant), à l'exception bien entendu de l'introduction du 3eme disque. Ainsi que suggéré par le nom de la fusée, la formule de choix de matériaux revenait à celle utilisée dans la fusée de 22 secondes avec l'aluminium pour les disques et le corps de la fusée, le laiton n'étant utilisé que pour la coiffe.

La plupart des fusées Russes furent produites par la Petrograd Pipe Factory qui connut une énorme expansion en 1915 et augmenta ainsi sa production à des nombres impressionnants. Certaines sources non vérifiées avancent pour 1916 une production journalière (?!?) de 25000 fusées à double effet de 22 secondes, 3500 de 45 secondes, 2000 fusées percutantes 3GT et 1500 de 4GT.

Selon le livret d'époque dont je possède une copie, ces fusées de 45 secondes étaient utilisées avec les obus des :
  • canons de batterie de 42 lignes (106.7mm) M 1877
  • canons de siège et de forteresse de 42 lignes (106.7mm) M 1877
  • obusiers de 48 lignes (122 mm) M 1909
  • obusiers de 48 lignes (122 mm) M 1910
  • canons de 6 pouces (152.4mm) 120 pouds M 1877
  • canons lourds de 6 pouces (152.4mm) 190 pouds M 1877
  • canons longs de 6 pouces (152.4mm) 200 pouds M 1904



Fusée Russe à double effet de 45 secondese.
Fusée Russe à double effet de 45 secondes. zoom sur la coiffe supérieure en laiton et le large 'chapeau chinois'
Fusée Russe à double effet de 45 secondes, détail des trois plateaux et de l'agrafe en laiton les rendant solidaires (fonction non identifiée)
Fusée Russe à double effet de 45 secondes, vue arrière avec la queue sciée, cette fusée ayant été transformée en encrier souvenir de tranchées
Fusée Russe à double effet de 45 secondes, une charnière a été ajoutée pour la transformation de la pièce en encrier
Fusée Russe à double effet de 45 secondes, schéma d'époque
Fusée Russe à double effet de 45 secondes, caractéristiques techniques - des traducteurs seraient bienvenus...



Retour en haut de page



Fusées Austro-Hongroises de la Première Guerre


Fusée Austro-Hongroise M99
Fusée à double effet pour obus à balles de 10cm (10cm S.D.Z. 99)

L'obusier de campagne Mle 1899 (10cm Feldhaubitze M/99), de calibre 104 mm était analogue à l'obusier Allemand de 105 mm. Il composait l'obusier principal de l'artillerie de campagne de l'armée Autrichienne.

Comme la plupart des pièces de cette nation au début du conflit, le tube était en bronze. Cet obusier aussi bien des obus à balles à charge arrière que des obus explosifs. Ces deux projectiles étaient équipés de la Fusée à double effet pour obus à balles de 10cm (10cm S.D.Z. 99) présentée ici. Les graduations du plateau mobile permettent des fonctionnements :
  • Fusant pur - graduations de 4 à 56 hectomètres.
  • Boîte à mitraille - graduation "K" (Kartätschrapnell) - explosion de 5 à 10m de la bouche.
  • Boîte à mitraille retardée - graduation "V" (Vortempierung) - explosion à 260 m de la bouche.
  • Percutant - graduation "A" (Aufshlag) - explosion à l'impact.
Une version simplifée sans la position K (10cm G.D.Z.99) fut également créée pour améliorer la sécurité.

Fusée Autrichienne M99. Marquage '4 W 14'
Fusée Autrichienne M99. Le trou au sommet est peut-être un échappement.
Fusée Autrichienne M99. Marquage '10cm M99'
Fusée Autrichienne M99. Vue arrière.
>
Fusée Autrichienne M99. Schéma d'époque.



Retour en haut de page

Fusée Austro-Hongroise M5
Fusée à double effet pour obus à balles Mle 1905 (S.D.Z.M.5)

Le Canon de campagne de 8cm Mle 1905 (8cm FeldKanone M5 et M5/8) constituait l'armement classique de l'artillerie de campagne Autrichienne au début du conflit. Cette pièce au tube en bronze d'un calibre de 76.2 mm tirait des obus explosifs et des obus schrapnell. Il est intéressant de noter que les obus à balle Autrichiens contenaint souvent du minium, ce qui donnait aux nuages d'explosion une couleur rougeâtre bien visible sur fond neigeux.

Les obus à balles mle 1905 et Mle 1908 étaient principalement armés de la Fusée à double effet pour obus à balles Mle 1905 (S.D.Z.M.5). Cette fusée en bronze possédait un plateau mobile gradué pour différents fonctionnements :
  • Fusant pur - graduations de 5 à 61 hectomètres.
  • Boîte à mitraille - graduation "K" (Kartätschrapnell) - explosion de 5 à 10m de la bouche.
  • Boîte à mitraille retardée - graduation "V" (Vortempierung) - explosion à 260 m de la bouche.
  • Percutant - graduation "A" (Aufshlag) - explosion à l'impact.


Fusée Autrichienne M5 - Marquage 'M5-9'
Fusée Autrichienne M5
Fusée Autrichienne M5. Vue arrière.
Fusée Autrichienne M5.Zoom sur les marquages M5 et V
Fusée Autrichienne M5. Schéma d'époque.



Retour en haut de page

Fusée Austro-Hongroise M8
Fusée à double effet pour obus à balles Mle 1908 (S.D.Z.M.8)

Les obus à balles du canon de campagne de 8cm Autrichien (8cm FeldKanone M5 et M5/8) étaient également armées de la Fusée à double effet pour obus à balles Mle 1908 (S.D.Z.M.8). Cette fusée en bronze possédait un plateau mobile gradué pour différents fonctionnements :
  • Fusant pur - graduations de 6 à 73 hectomètres.
  • Boîte à mitraille - graduation "K" (Kartätschrapnell) - explosion de 5 à 10m de la bouche.
  • Boîte à mitraille retardée - graduation "V" (Vortempierung) - explosion à 260 m de la bouche.
  • Percutant - graduation "A" (Aufshlag) - explosion à l'impact.
Elle possédait 4 petites surfaces quadrillées permettant de saisir facilement la fusée et de la régler à la main, sans clé. La gorge supérieure semble faite pour loger une goupille de sureté, mais je n'en n'ai pas trouvé trace dans la littérature.

Il existait plusieurs variantes de cette fusée, celles apparues après le début du conflit remplaçant certaines pièces en bronze par de l'acier.

Fusée Autrichienne M8. Montée sur tête d'ogive d'obus à balles.
Fusée Autrichienne M8.
Fusée Autrichienne M8.
Fusée Autrichienne M8. Vue arrière.
Fusée Autrichienne M8. Schéma d'époque.



Retour en haut de page





Fusées Italiennes dela Première Guerre


Fusées Italiennes
Collection de fusées et coupes

Il existe peu de littérature anglophone ou francophone consacrée aux matériels et munitions d'artillerie Italiens de la Grande Guerre, malgré le fait que ces équipements étaient variés et spécifiques. L'armée Italienne utilisait de la technologie de son propre pays, mais aussi des pièces et munitions Françaises, ou Austro-Hongroises de prise.

Une très intéressante collection de fusées Italiennes de la première guerre et de coupes, dans un musée Italien. Photos par Luc Malchair.



Retour en haut de page

Fusée Italienne mod 900
Fusée à double effet Mod 900 pour canon de montagne de 65/11

Le canon de montagne Italien de 65 mm Mod 1911 pouvait tirer des obus explosifs ou des obus shrapnell. Ces derniers étaient équipés de la fusée à double effet Modelo 1910, nommée 'Spoletta a doppio Efetto Mod.900 da 65 M'.

Je ne possède pas de schéma d'époque mais il semble que cette fusée à double effet, réalisée en aluminium pour l'exemplaire que je possède, soit de conception classique d'une fusée à 2 plateaux. Le plateau mobile est gradué de 0 à 51 hectomètres par pas de 0,5. Une croix indique le positionnment du plateau pour un fonctionnement percutant.

Il semble que la fusée à double effet du canon de 75 A était similaire, avec des graduations de 0 à 55 hectomètres et était nommée 'Spoletta a doppio Efetto Mod.900 da 75 A'

Spoletta DE Mod. 900. Il manque à cet exemplaire le plateau fixe inférieur.
Spoletta DE Mod. 900. Marquages originaux : 'OCT 1/15 BA'. L'objet a été transformé en souvenir de tranchées et est gravé 'L - Orient 1918 - A'
Spoletta DE Mod. 900. Marquages '65 MONT'
Spoletta DE Mod. 900. Piste du plateau mobile
Spoletta DE Mod. 900. Graduations jusque 51 hectomètres.
Spoletta DE Mod. 900. Ogive démontée. Vue sur le début des graduations (0 hectomètres) et la croix indiquant le fonctionnement percutant.



Retour en haut de page





Fusées Turques de la Première Guerre


Fusée turque
Fusée Turque double effet pour canon de 75mm

Alliée de l'Allemagne, l'armée Turque etait équipée de modernes canons Krupp, dont le modèle de 75mm 1903. Elle possédait par ailleurs également des canons de montagne Schneider Francais...

Cette fusée est probablement un design Allemand de fusée à double effet pour canon de campagne de 75mm. Elle est entièrement réalisée en laiton, et porte des inscriptions en Arabe que je ne suis pas arrivé à traduire.

Cela nous rappelle que cette période de l'Histoire Turque précède le moment ou Mustapha Kemal prit le pouvoir et imposa d'importants changements de modernisation, y compris le remplacement des caractères Arabes par les caractères Romains.

Je suppose que cette fusée avait une jumelle utilisée par l'Armée Allemande, mais ne l'ai pas trouvée. Je ne connais pas la liste des canons utilisant cette fusée.

Diametre du filetage 50 mm.

Fusée turque montée en souvenir avec balles d'infanterie
Fusée turque
Fusée turque. Inscriptions en arabe sur le dessus de l'ogive.
Fusée turque



Retour en haut de page





Fusées d'autres conflits

Fusée Tchèque de 1921 utilisée pendant le seconde guerre


La seconde guerre mondiale ne débuta que 21 ans apres la fin de la première. En conséquence, beaucoup de matériel développé entre 1914 et 1918 reprit du service entre 1939 et 1945, voire au-delà.


Ce constat vaut également pour le matériel d'artillerie, en en particulier les fusées.


Toutefois plusieurs modèles, la plupart dérivés des principes mis au point lors de la grande guerre, furent développés après la fin de celle-ci, et avant l'avènement des fusées électroniques modernes.

Cette sélection en montre quelques exemples.






Fusées à temps ou à double effet US WW2 M54, M55 et M43

Les trois fusées suivantes ont observées dans les Vosges, en France, dans une région de combats des première et seconde guerres mondiales.

La première fusée est probablement une fusée TSQ M54. C'était une fusée à temps (Time) ou instantanée (super quick), avec délai jusque 25 secondes. Son système à temps était un système pyrotechnique classique à deux plateaux, et son système à percussion instantané etait un mécanisme à inertie ultra-simple logé dans la partie supérieure de l'ogive.

Cette fusée équipait habituellement les obus explosifs de tous calibres, y compris de 75, 90, 105 et 150 mm


La seconde fusée est probablement une fusée TSQ M55. C'était une version modifiée de la première fusée M54, intégrant la charge relais.

Cette fusée équipait habituellement les obus explosifs de tous calibres.


La troisième fusée est vraisemblablement une fusée mécanique à temps M43A3. Les fusées mécaniques utilisaient, en lieu et place des systèmes classiques pyrotechniques, des mécanismes d'horlogerie réglés pour décompter le temps restant jusqu'à l'explosion. Cette fusée n'avait pas de mécanisme percutant, et était donc particulièrement utilisée pour les tirs anti-aériens.

Le réglage maximum permettait un temps de vol de 30 secondes, par incréments de 0.2 secondes. Le mécansime d'horlogerie était enclenché et entretenu par la force centrifuge générée par la rotation de l'obus en vol.

Cette fusée équipait habituellement les obus explosifs des :

  • Canons M1 de 90 mm
  • Canons M3 de 105 mm gun



Fusées US TSQ M54, TSQ M55, et TM43
Fusées US TSQ M54, TSQ M55, et TM43
Schéma d'époque - Fusée US WW2 M54
Schéma d'époque - Fusée US WW2 M55
Schéma d'époque - Fusée US WW2 M43



Retour en haut de page

Fusee Tchèque à double effet
DoppZ 10cm vz21

Cette fusée a été vue au 'Musée des Abris' à Albert, dans la Somme.

Elle présente plusieurs étonnantes caractéristiques :
  • de dimensions imposantes (hauteur et diamètre base 80 mm)
  • pas de marquage visible
  • dispositif fusant (plateau gradué) et percutant (trou au sommet vraisemblablement pour fonctionnement percutant instantané)
  • graduations de l'échelle fusante inhabituellement longues (de 0 à 250 !)

Deux hypothèses d'identification avaient été émises par des amateurs sur des forums spécialisés : une fusée anglaise fusante modifiée pour fonctionnement instantané, ou une fusée tchèque de la seconde guerre pour obus de 105 mm.

Cette dernière identification est la bonne, merci à JL Décherit pour sa contribution.

Il s'agit d'une fusée à double effet Dopp Z 10cm vz21 destinée aux obus de 105, mais aussi de 150 mm. Sa présence sur les champs de bataille de la Somme nous rappelle que la seconde guerre mondiale est également passée par là, mais aussi qu'à l'époque les armements tchèques avaient été intégrés dans la Whermacht qui déferlait sur la France...


Fusée conique Tchèque graduée jusque 250
Fusée conique
Fusée conique Tchèque, vue du dessus
Fusée conique Tchèque, vue du dessus
Fusée conique Tchèque, vue du dessous
Fusée conique Tchèque, exemplaire intact
Fusée conique Tchèque, schéma moderne sur ogive de 105 mm, par JL Decherit
"Fusée conique Tchèque, schéma moderne sur ogive de 150 mm, par JL Decherit



Retour en haut de page



Bouchons et accessoires

Quelques bouchons inertes pour obus


Le transport des munitions d'artillerie depuis les lieux de stockage ou de production vers les pièces du front se faisait préferentiellement en séparant les fusées et artifices des obus, pour d'évidentes raisons de sécurité.


Des bouchons de diverses sortes et de matières ont donc été développés pour remplacer la fusée pendant le transport de l'obus et garder l'intérieur de celui-ci à l'abri de l'humidité.


Ci-apres quelques exemples.



Bouchon de transport
Bouchon Allemand (?) avec maillon de transport

Ce type de bouchon a été vu monté sur des obus Allemands de fort calibre dans certains musées. Il est en acier, possède un trou permettant de placer un maillon de transport.

Le diamètre de son pas de vis est de 59 mm.

Bouchon avec trou pour maillon de transport
Bouchon avec trou pour maillon de transport
Bouchon avec trou pour maillon de transport



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon Allemand en Zamac

Ce type de bouchon est souvent observé monté sur des obus Allemands de minenwerfer dans certains musées.

Il est en zamac, qui est un alliage peu noble de Zinc avec du Magnésium, Aluminium, et Cuivre.

Le diamètre de son pas de vis est de 55 mm.

Bouchon en zamac
Bouchon en zamac
Bouchon en zamac
Bouchon en zamac



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon synthétique Allemand

Ce type de bouchon est souvent observé monté sur des obus Allemands de minenwerfer dans certains musées.

Il est en matière synthétique légère et peu résistante, ce qui explique que ces pièces soient souvent découvertes en mauvais état de nos jours.

Le diamètre de son pas de vis est de 55 mm.

Bouchon synthétique
Bouchon synthétique
Bouchon synthétique



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon aplati Allemand

Je pense que ce bouchon est Allemand, simplement par analogie de forme avec certaines fusées de type GrZ96, 04 ou 14.

Il est en zamac, alliage peu noble de Zinc avec du Magnésium, Aluminium, et Cuivre (c'est un autre indice prouvant son origine Allemande).

Le diamètre de son pas de vis est de 57 mm.

Bouchon aplati
Bouchon aplati
Bouchon aplati



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon avec boucle de transport

Ce type de bouchon a ete vu monté sur des obus Anglais de fort calibre sur des photographies.

Il est en acier, possède une boucle de transport.

Le diamètre de son pas de vis est de 50 mm.

Bouchon avec boucle de transport
Bouchon avec boucle de transport
Bouchon avec boucle de transport



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon plat Anglais

J'ai longtemps cru que ces pieces etaient des fusées de culot.

Il s'agit en fait de très inoffensifs bouchons Anglais. Leur forme épouse la forme de la queue des fusées et du détonateur. Il en existe de nombreuses variétés, avec des inscriptions et formes de tete différentes.

Le diamètre de leur pas de vis est de 50 mm.

Bouchon plat Anglais
Bouchon plat Anglais
Bouchon plat Anglais
Bouchon plat Anglais



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon-adaptateur Anglais

Certaines fusées Anglaises (en particulier la fusée nr 44) possédaient un pas de vis inférieur aux obus qu'elles devaient équiper. Un adaptateur avait donc été concu pour recevoir la fusée trop étroite, et se visser dans l'obus.

Une pièce en aluminium pouvait remplacer la fusée pendant le transport, et l'adaptateur faisait alors office de bouchon.

Le diamètre de son pas de vis est de 50 mm.

Bouchon-adaptateur Anglais
Bouchon-adaptateur Anglais
Bouchon-adaptateur Anglais



Retour en haut de page

Bouchon de transport
Bouchon Français de 90mm

Bouchon Français en acier pour obus de 90mm.

Bouchon Français de 90mm. Photos par Luc Malchair
Bouchon Français de 90mm. Photos par Luc Malchair
Bouchon Français de 90mm. Il semble que son obus ait explosé... Photos par Luc Malchair



Return at the top of the page

Bouchon de transport
Bouchon Italien de 40mm

Bouchon Italien pour obus de 40mm.

Bouchon Italien de 40mm. Photos par Luc Malchair
Bouchon Italien de 40mm. Photos par Luc Malchair
Bouchon Italien de 40mm. Photos par Luc Malchair
Bouchon Italien de 40mm. Photos par Luc Malchair



Retour en haut de page